Dana Ciocarlie

DanaCiocarlie
Dana Ciocarlie, l’essentiel
Formée aux sources de l’école roumaine de piano comme Dinu Lipatti, Clara Haskil et Radu Lupu, Dana Ciocarlie a également étudié à Paris auprès de Victoria Melki à l’Ecole Normale de Musique et a suivi le cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Musique dans les classes de Dominique Merlet et Georges Pludermacher. Sa rencontre avec le pianiste allemand Christian Zacharias sera déterminante en particulier pour approfondir l’œuvre pour piano de Franz Schubert.
Douée d’un tempérament vif-argent où la générosité le dispute à l’engagement, Dana Ciocarlie possède un vaste répertoire, s’étendant de Jean-Sébastien Bach aux compositeurs d’aujourd’hui. Certains d’entre eux lui ont dédié des œuvres tels Edith Canat de Chizy, Karol Beffa, Frédéric Verrières, Jacques Lenot, Helena Winkelman, Laurent Mettraux et Dan Dediu, et elle est reconnue comme l’une des interprètes majeures de Horatiu Radulescu. Son expérience et son talent ont été récompensés par de nombreux prix lors de concours internationaux prestigieux : un 2ème prix au Concours International Robert Schumann à Zwickau, le Prix Spécial Sandor Vegh au Concours Geza Anda à Zurich, le Prix International Pro Musicis, le Young Concert Artist European Auditions à Leipzig. Lauréate de plusieurs Fondations : Yvonne Lefébure, Nadia Boulanger, Gyorgy Cziffra, elle est aussi une interprète recherchée dans le domaine de la musique de chambre. Parmi ses partenaires de prédilection, on mentionnera les violonistes Gilles Apap, Nicolas Dautricourt, Laurent Korcia, Irina Muresanu, les pianistes Christian Zacharias, Philippe Bianconi et Anne Quéffelec, l’altiste Gérard Caussé, les violoncellistes Alexander Kniazev et Sébastien van Kuijk, le corniste David Guerrier, les Quatuors Talich et Psophos. Ses multiples activités à travers le monde en récital ou en concert avec orchestre l’ont conduite aux Etats-Unis (Boston, New-York, Los Angeles), au Canada Montréal, Festival de Lanaudière), en Chine, Philippines, Indonésie, en Europe (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg, Italie, Pays-Bas, Roumanie), en France : Cité de la Musique, Radio-France, Auditorium du Louvre, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel, Salle Gaveau, au MIDEM de Cannes, à l’Opéra de Lyon, et dans différents festivals : Piano aux Jacobins, Berlioz de la Côte Saint-André, La Folle Journée de Nantes, Radio-France-Montpellier, La Roque d’Anthéron, Printemps des Arts de Monaco…
La parution successive de deux enregistrements chez L’Empreinte Digitale consacrés l’un à la dernière Sonate pour piano de Schubert et l’autre à la musique roumaine, Romania, lui a valu des critiques élogieuses de la presse qui reconnaît en elle l’humilité des grands et n’hésite pas à la comparer par sa musicalité à Wilhelm Kempff et à Clara Haskil. Sa maturité, sa simplicité de ton, son expression naturelle l’ont fait remarquer par le mensuel Le Monde de la Musique dans un dossier consacré à la « génération 2000 » : …celle des jeunes artistes prometteurs susceptibles d’occuper demain le haut de l’affiche. Dana Ciocarlie se produit régulièrement en concerto, récital et musique de chambre. Sur France Musique, où elle est régulièrement invitée, elle poursuit son cycle dédié aux œuvres de Robert Schumann dans l’émission L’atelier du musicien de Jean-Pierre Derrien qui l’invite depuis 2001.
Elle a enregistré plusieurs disques :
Schubert (L’Empreinte digitale, 1997); « Romania », Constantinescu, Enescu, Bartok (L’Empreinte Digitale); « La languematernelle », Bartok, Eötövos, Ligeti (L’Empreinte digitale), Magnard et Lekeu avec la violoniste Irina Muresanu (Ar Ré-Sé / Codaex); « Debussy en miroirs » (Triton); Dvorak comprenant le Quintette avec le Quatuor Psophos chez Ar Ré-Sé /Codaex, Mendelssohn, Intégrale de l’oeuvre pour violoncelle et piano avec Sébastien van Kuijk (Intrada / Codaex), »Bohémia » (Janacek, Suk, Martinu, Maratka) avec la violoniste Marianne Piketty (Integral / Classic). Elle est en train d’enregistrer en « live » l’intégrale de l’œuvre de Robert Schumann pour le label La Dolce Volta.
Dana Ciocarlie est Professeur au Conservatoire National de Musique de Lyon et à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot.

About Musique au Palais

Leave a Reply

Scroll To Top