Serge Krichewski/Sébastien Plancade/Estelle Bartolucci/Julien Ricouard/Marion Tiberge/Laure Ferry

Pour interpréter  le Concerto pour Hautbois  de Haydn :

Serge Krichewski (Hautbois)

Elève en hautbois au CNR de Rueil-Malmaison et de Boulogne-Billancourt (92), Serge Krichewsky entre en 1984 au CNSM de Paris dans les classes de Pierre Pierlot (hautbois) et de Maurice Bourgue (musique de chambre). Il obtient un 1er prix à l’unanimité en 1987. Pendant deux ans il poursuit au CNSM ses études de musique de chambre tout en se tournant de plus en plus vers le travail d’orchestre.

A côté de l’OFJ et de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne, il joue au sein de grandes formations parisiennes ainsi qu’avec l’Orchestre d’Auvergne et l’Orchestre Régional Poitou-Charentes. En 1995, il est nommé second hautbois/cor anglais à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

En octobre 2000, il fonde avec quelques-uns de ses collègues de l’ONCT la saison de musique de chambre Les Clefs de Saint-Pierre qui propose au public toulousain un large choix de pièces du très vaste répertoire de la musique de chambre. La période de 1700 à nos jours est présentée par les musiciens de l’ONCT à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines de manière à mettre en valeur toutes les familles d’instruments de cette grande formation symphonique.
À la fin de l’année 2005, il se tourne vers la direction d’orchestre (études au CRR de Toulouse) et se met rapidement à animer plusieurs orchestres d’étudiants. Il est alors sollicité à plusieurs reprises pour de grandes œuvres chorales : le Requiem Allemand (Brahms), la Passion selon St-Jean (Bach), la Messe du Couronnement (Mozart) et le Stabat Mater de Pergolèse lui permettent l’accès au grand répertoire de la musique religieuse occidentale.
La fondation de l’Enharmonie avec le physicien violoniste Matthieu Mambrini au début 2011 lui ouvre de nouveaux horizons. Les dimensions de cet ensemble, à partir de celles d’un orchestre de chambre (25-30 musiciens) peuvent s’élargir jusqu’à à une cinquantaine de personnes dans certains cas. La possibilité est ainsi créée de varier le répertoire de l’orchestre en le prolongeant même, par delà le romantisme, jusqu’au début du XXème siècle. Un champ important s’offre alors à l’Enharmonie et à son directeur musical, avec en plus le souci de redonner à entendre certaines pages un peu trop délaissées.
Source : L’Enharmonie

 

Sébastien Plancade (violon)

Né en 1973, Sébastien commence ses études de violon au conservatoire national de région de Toulouse . Il y obtient une médaille d’or.

Il entre au conservatoire national supérieur de Paris à l’âge de 17 ans dans les classes de Devy Elrith et Olivier Charlier. Parallèlement, il travaille la musique de chambre avec Jean Mouillère et Christian Ivaldi, ainsi que la direction d’orchestre avec Jean-Sébastien Béreau. Il quitte le conservatoire avec le premier prix de violon et le premier prix à l’unanimité de musique de chambre. Choisi pour participer aux Master-Classes données par Shlomo Mintz, il se perfectionne également auprès des membres de l’orchestre philharmonique de Vienne, dans le cadre de l’orchestre international d’Attergau en Autriche et avec Pierre Doukan, à l’orchestre français des jeunes (dir.Marek Janowski) .

Invité au festival de musique de chambre de la Roque d’Anthéron et au Festival International d’Helsinki, Sébastien Plancade donne également des récitals en soliste et se produit régulièrement dans l’Orchestre de l’Opéra de Paris, ainsi qu’à l’Orchestre de Paris . Depuis 2003 il est titulaire à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Estelle Bartolucci (violon)

Née à Paris, Estelle débute le violon à l’âge de 6 ans. Apres des études au conservatoire de Toulouse où elle obtient un premier prix deViolon et de Musique de chambre, elle poursuit son cursus à la ScholaCantorum de Paris dans la classe de Jean Lenert.
Apres diverses expériences de remplacement au sein de l’Orchestre National de Lorraine et de l’Orchestre National de Montpellier, elle devient titulaire de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn en 2004 puis obtient un contrat à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse
l’année suivante.  En 2010, elle réussit le concours de recrutement de L’Opera National de Lorraine. Son attachement pour la ville rose la reconduit à Toulouse où elle intégrera officiellement l’Orchestre National du Capitole en 2013.

Elle jouera notamment sous la direction de J.V Sweden, Y. Nezet Seguin, K. Yamada; participe à de nombreuses tournées en Europe, Chine, Japon, Russie, Amérique du Sud, Émirats arabes unis (…)sous la direction de T.Sokhiev et se produit en parallèle dans des formations de musique de chambre dans le cadre du festival les Clés de St Pierre.

Marion Tiberge (Violoncelle)

Après avoir obtenu un D.E.M mention très bien à l’unanimité en formation musicale puis en violoncelle au Conservatoire de Toulouse et un Bachelor of Music (licence d’interprète) à la Hochschule für Künste de Brême (Allemagne) dans la classe Johannes Krebs, Marion Tiberge poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon
dans la classe d’Yvan Chiffoleau où elle obtient un master d’interprète en juin 2016. Au cours de son parcours, Marion a pu bénéficier des conseils de Philippe Müller, Arto Noras, Reinhardt Latzko, Yohan Markovitch, Sarah Iancu ainsi que du Leipziger Quartett, et du Quatuor Debussy entre autres.
En parallèle de ses études de violoncelle, Marion a toujours été passionnée par le métier d’orchestre. En 2006, elle obtient une bourse AÏDA et a ainsi la chance de devenir stagiaire à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. En 2008, elle participe à la création de l’Orchestre Mozart de Toulouse. De Janvier 2012 à juillet 2013, Marion Tiberge est violoncelle
tutti au Bremer Philharmoniker. Elle s’est depuis produite entre autres, avec le Qatar Philharmonic Orchestra, le NDR Hannover et plus récemment avec l’orchestre national du capitole de Toulouse, l’orchestre national de
Montpellier Occitanie, ou encore l’Orchestre de l’Opéra de Lyon.  À partir de septembre 2018, elle sera violoncelle co-solo à l’orchestre de l’opéra de Saint Etienne.
Marion est également lauréate à l’unanimité avec les félicitations du Jury au concours 2007 de l’Union Française des Artistes Musiciens, et s’est produite en juin 2014 en tant que soliste dans le Concerto en ré majeur de Haydn , puis en Mars 2015 dans le Concerto d’Elgar.

Laure Ferry (Contrebasse)

Laure Ferry débute la clarinette à l’ENM de Montauban, et obtient
quelques années plus tard plusieurs prix au CRR de Bordeaux
(clarinette, musique de chambre, déchiffrage, musique contemporaine)
et se perfectionnera ensuite aux cotés de Jean-Francois Verdier.
En parallèle, elle suit un cursus en contrebasse au CRR de Bordeaux ou
elle obtient un diplôme de Fin d’Études mention TB.
Elle partage son activité entre l’enseignement (professeur de
clarinette au conservatoire de Colomiers), plusieurs concerts en
musique de chambre, et contrebassiste notamment dans l’orchestre
L’Enharmonie dirigé par Serge Krichewsky.

Julien Ricouard (Alto)

Julien Ricouard a débuté l’alto au conservatoire de Cergy-Pontoise.
Pendant ses études d’ingénieur à Lyon il a fait partie de plusieurs orchestres
d’étudiants. Lorsqu’il débute sa carrière au bureau d’étude d’Airbus dans
le département acoustique, il découvre les différents orchestres amateurs
de Toulouse. Pour Airbus il étudie des configurations d’avions à moindre
bruit avec des moteurs implantés sur les surfaces portantes permettant de
diminuer les nuisances sonores pour les riverains. Ensuite il mène des
recherches sur le design acoustique des moteurs à hélices contra-rotatives
pour les rendre compatibles aux dernières normes internationales sur le
bruit des avions autour des aéroports. Il s’occupe maintenant de
l’acoustique extérieure de plusieurs modèles récemment mis en service par
l’avionneur. En 2011 il participe à la création de l’orchestre
l’Enharmonie, un pont entre la pratique amateur et les musiciens
professionnels sous la direction de Serge Krichewsky.

About Emmanuelle

Fondatrice et directrice artistique de l'Association Musique au Palais qui réunit musiciens professionnels, jeunes talents et amateurs chevronnés, sur 2 après-midis, 2 thèmes et 6 concerts .
Scroll To Top